CHT Rhône-et-Vercors

La communauté hospitalière de territoire (CHT) est une innovation de la loi Hôpital, patients, santé, territoires (HPST) de 2009. Sa finalité est la recherche de la meilleure utilisation des ressources à disposition des établissements, la complémentarité entre les acteurs. Elle permet aux établissements publics de santé de conclure une convention afin de mettre en œuvre une stratégie commune et de gérer en commun certaines fonctions.

Communauté Hospitalière de Territoire Rhône et Vercors

Le 24 janvier 2014, a été signée la convention constitutive de la communauté hospitalière de territoire (CHT) Rhône-Vercors par les six établissements membres, en présence de M. DE LACAUSSADE, Directeur général adjoint de l’Agence Régionale de Santé de Rhône-Alpes. Les établissements membres sont les Hôpitaux Drôme Nord, les Centres Hospitaliers de Crest, Die, Saint-Marcellin, Tournon et Valence. Cette signature est l’aboutissement d’une collaboration initiée depuis plusieurs années par les établissements. Sous l’impulsion de l’ARS, les CH de Valence, Crest, Saint-Marcellin et les Hôpitaux Drôme-Nord ont finalisé un projet médical de territoire en septembre 2012. Ils seront rejoints par Die en 2014.

CHT GROUPE

Quels sont les apports de la CHT pour la population et les professionnels de santé ?

La CHT doit améliorer la réponse aux besoins de santé sur le territoire concerné, en garantissant une offre de soins de qualité, pérenne qui repose sur une organisation des équipes médicales du territoire adossées au CH de Valence, établissement de recours du bassin (temps médical partagé, mises à disposition, ouverture de ses services et plateaux techniques pour favoriser l’attractivité des postes offerts).
En insufflant une culture commune, les établissements membres renforceront leurs liens en termes d’expériences et de partage des compétences, tout en conservant les identités propres à chacun.
La CHT devra permettre une graduation des soins qui intègre des filières identifiées avec une prise en charge allant des soins les plus techniques au retour à domicile, dont l’HAD, une mise en place d’une filière AVC, ainsi que la consolidation de la filière cancérologique publique.
Elle prévoit également une transversalité de la prise en charge avec :

  • Une organisation commune de la permanence des soins hospitalière,
  • L’accompagnement du CH de Die dans le fonctionnement de ses activités et le CH de Crest dans le développement des activités de chirurgie ambulatoire et la structuration des plateaux médicotechniques (bloc, imagerie, biologie),
  • L’animation des filières gérontologiques de référence avec les partenaires du secteur social et médico-social.

Enfin, elle devra permettre une mutualisation de compétences et/ou de prestations logistiques chaque fois que cela sera possible.

Le projet médical de la CHT Rhône-et-Vercors

Le Projet médical, pierre angulaire de la CHT, portant sur l’ensemble des filières de prises en charge, est décliné à partir des axes prioritaires suivants :

  • Faire face au vieillissement
  • Faire face à l’urgence
  • Répondre à la première cause de mortalité : le cancer
  • Prendre en compte les besoins de santé publique
  • Améliorer la prise en charge de la périnatalité et de la petite enfance
  • Développer des organisations performantes des activités de recours qui nécessitent une concentration de techniques et le partage de compétences médicales pointues
  • Promouvoir les alternatives à l’hospitalisation, dont la chirurgie ambulatoire et l’HAD
  • Garantir la sécurité sanitaire.