Projets

Projet d’établissement 2015-2019 adopté le 29 juin 2015

Le Centre Hospitalier de Crest a adopté le 29 juin 2015 en conseil de surveillance son projet d’établissement 2015-2019.

Après avoir reconstruit son hôpital pour les activités médicales, médico-techniques et chirurgicales et renoué avec le presque équilibre financier, le projet d’établissement entend renforcer dans les 5 ans à venir l’ancrage territorial de l’hôpital au sein de la Communauté Hospitalière de Territoire Rhône-et-Vercors et définir une stratégie de développement compatible avec la soutenabilité financière, particulièrement au regard des deux priorités du projet immobilier : la réhabilitation sur site ou la construction d’un nouvel EHPAD, et le regroupement des antennes d’hospitalisation à domicile des sites de Valence et Bourg-de-Péage.

Le projet médical a lui retenu de conforter les activités ambulatoires en médecine, gériatrie, chirurgie, le rapprochement des lits d’hospitalisation de courte durée du service des urgences, le développement de l’HAD en particulier sur la Drôme des Collines, la création si possible d’une unité de SSR dédiée aux soins palliatifs.

Les projets de soins, qualité et gestion des risques, social, informatique, logistique, travaux et de gestion ont pour vocation d’en faciliter la mise en œuvre. Chaque projet porte des axes de progrès :

  • droits des patients, prise en charge de la douleur, accompagnement de la fin de vie…
  • sécurisation du circuit du médicament, continuité et coordination de la prise en charge des patients, certification V2014
  • qualité de vie et conditions de travail, développement des compétences, renforcement de l’attractivité
  • évolution du dossier patient informatisé en court séjour et HAD, de la télé-imagerie, informatisation de la planification opératoire, sécurisation des transmissions
  • management participatif au sein des pôles, fiabilisation des données et préservation des équilibres financiers
  • amélioration des prestations logistiques : télévision, repas, linge
  • entretien et préservation du patrimoine.

Challenges PE V2

Vous pouvez consulter le projet d’établissement en cliquant sur le lien suivant : Projet établissement 

Adoption du contrat pluri-annuel d’objectifs et de moyens en avril 2014

Le contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM), dont le contenu a été révisé dans le cadre de la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » (HPST) de 2009, assure une déclinaison opérationnelle du projet régional de santé (PRS), adopté par l’agence régionale de santé (ARS) de Rhône-Alpes et engage le CH de Crest à atteindre les objectifs fixés, notamment les objectifs suivants :

 – Orientations stratégiques :

  • Finaliser la Communauté Hospitalière de Territoire du Bassin de Valence
  • Développer la chirurgie ambulatoire en lien avec le CH de Valence
  • Optimiser la télé-imagerie
  • Développer les liens entre les unités de soins palliatifs des CH de Valence et de Crest

Priorités du PRS :

  • Contribuer au bon fonctionnement des filières gérontologiques
  • Partager les données médicales (Hôpital Numérique)
  • Contribuer par l’hospitalisation à domicile à la prise en charge des personnes âgées et handicapées
  • Organiser l’accès en soins palliatifs des personnes âgées et handicapées

– Missions spécifiques de l’établissement en lien avec les missions de service public :

  • Lutter contre les exclusions : permanence d’accès aux soins de santé (PASS)
  • Organiser des consultations d’addictologie
  • Développer l’équipe mobile de soins palliatifs

– Qualité et sécurité des soins

  • Structurer la gestion des risques

Projet médical de territoire adopté le 27 mai 2013

Le projet médical de territoire, pierre angulaire de la Communauté Hospitalière de Territoire Rhône et Vercors, portant sur l’ensemble des filières de prises en charge, a été décliné à partir des axes prioritaires suivants :

  • Faire face au vieillissement
  • Faire face à l’urgence
  • Répondre à la première cause de mortalité : le cancer
  • Prendre en compte les besoins de santé publique
  • Améliorer la prise en charge de la périnatalité et de la petite enfance
  • Développer des organisations performantes des activités de recours qui nécessitent une concentration de techniques et le partage de compétences médicales pointues
  • Promouvoir les alternatives à l’hospitalisation, dont la chirurgie ambulatoire et l’HAD
  • Garantir la sécurité sanitaire